Avantages et inconvénients du TDA et du TDAH

Postes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 Commentaires

  1. Nier que l'AD(H)D est un trouble est un comportement typique des personnes qui en sont atteintes. Ce n'est pas pour rien qu'on appelle cela un trouble psychiatrique. Ce n'est pas une petite chose qui vous dérange un peu, vous ou votre partenaire, ou votre environnement/école/travail, etc. Ainsi, moins de personnes atteintes de ce trouble se suicideraient.
    Prenez-le au sérieux, prenez-vous au sérieux............ Bless you

  2. qui a toujours semblé être une bonne idée de contacter les personnes qui se déplacent dans la même eau
    se comprendre et donc se soutenir mutuellement
    Je dis juste, "vous n'êtes pas le seul !
    mais comment les gens peuvent-ils entrer en contact...
    cor

  3. Quand j'ai découvert que j'avais un TDA, tout s'est vraiment mis en place. Et cela a beaucoup contribué à ma confiance en moi. À partir de ce moment, j'ai commencé à me connaître et j'ai adopté le TDA comme une partie de moi-même et je me sens même parfois honoré d'avoir mon cerveau confus, curieux, "mes pensées vont jusqu'au bout", une logique folle et de ne pas avoir un cerveau aussi ennuyeux que les non-add'ers. Notre cerveau n'est pas déviant, il fonctionne simplement différemment. Notre société n'est pas encore prête pour cette diversité et ne se concentre plus que sur le "normal". Des choses comme Rilatine et plus de temps pour les examens, etc. sont un moyen de s'assurer que les personnes ayant un autre cerveau actif peuvent encore participer à cette société rétrograde, afin qu'elle ait aussi le temps de s'adapter. J'ai moi-même beaucoup d'inconvénients avec Rilatin (pas d'appétit, lunatique etc.), mais je ne serais pas où j'en suis avec les études que je fais maintenant sans Rilatin. Je le prends seulement quand je dois étudier ou quelque chose comme ça et pas le week-end par exemple. Si cela peut me permettre de développer toutes mes qualités, alors je me moque d'être de mauvaise humeur de temps en temps.
    Au moment où vous reconnaissez les belles choses sur les TDA, il y a déjà beaucoup de difficultés qui disparaissent comme neige au soleil. Et il est temps que l'humanité commence à réaliser qu'il ne s'agit pas d'un "désordre", d'un "problème" ou d'une "anomalie", mais simplement d'une "différence".

  4. hello

    savent depuis un certain temps que j'y adhère.
    mais il y a trois ans, je l'ai quand même fait tester.
    n'a jamais eu de problèmes de son côté.
    l'incompréhension habituelle de certaines autres personnes.
    nous pouvons procéder beaucoup plus rapidement dans nos pensées, nos idées, de manière relativisante.
    qui est souvent méconnu et incompris.
    presque comme si nous étions autistes.
    Maintenant que les Pays-Bas sont de plus en plus sensibilisés à l'ajout de l'Adhd, etc.
    et je parle des enseignants.
    mon fils de quatre ans est maintenant testé pour l'adhérence.
    sur les conseils des deux professeurs parce qu'il est ingérable.
    et dans une classe de 25 enfants, il est aussi très difficile pour lui de venir.
    Les enseignants savent maintenant qu'il a adhéré.
    et est immédiatement catalogué par les professeurs et nous ne pouvons rien faire avec ça.
    Bien sûr, mon histoire n'est pas la seule.
    velemalen J'entends des gens dire que leur enfant est catalogué et qu'il n'est pas accepté dans une école primaire normale. à moins que ces enfants ne soient mis sous ritaline.
    la ritaline n'est plus qu'une drogue dure
    tous les gens, je vais vous laisser avoir un coeur pour eux.
    avez-vous ajouté l'adhd hsp ?
    vous êtes aussi normal que n'importe qui d'autre.
    si vous n'êtes pas compris, ce n'est pas vous mais l'autre personne qui n'a pas la même vitesse de pensée.
    avez-vous un enfant qui ajoute l'adhd hsp ?
    continuez à croire en votre enfant, et vous le connaissez mieux que tout autre expert ne voudrait vous le faire croire.

  5. Bonjour
    Par l'intermédiaire de mon fils de 17 ans, j'ai découvert que j'avais un TDA. Jamais entendu parler ! Maintenant qu'il est sous traitement, j'ai cherché des informations. J'ai déjà acheté un livre et je l'ai dévoré, quelle reconnaissance ! De plus, je me suis toujours sentie différente de mes pairs, mais je pensais que c'était à cause de mon éducation et de mon passé. C'est en partie vrai, mais la plus grande partie ne l'est pas. J'ai maintenant 45 ans et c'est seulement maintenant que je me connais...
    ce avec quoi je me bats, c'est l'amour. J'ai été mariée deux fois maintenant, j'ai épuisé beaucoup de petits amis et j'ai maintenant un petit ami. Et pourtant, je continue à me demander si c'est bien eux, maintenant ? Pourquoi douter encore ? Je n'arrive pas à trouver "la bonne".
    Comment les autres TDA vivent-ils cela en amour ?
    Je prends aussi le LTO 3 maintenant, ça m'aide beaucoup ! Malheureusement, j'ai de plus en plus souvent des nuits brisées, donc l'énergie manque. De plus, je reconnais beaucoup de choses dans les histoires des autres. C'est agréable de lire les autres malades !

  6. Ooow comme c'est agréable de lire !
    Horendol je peux devenir moi-même.
    Les pensées et la créativité m'ont traîné de chaud vers elle !
    J'en ai marre... la fête dans mon cerveau a semé le chaos partout !

    Je peux enfin rire de moi-même... penser que c'est drôle... être si différent...

  7. Un neuropsychologue a diagnostiqué un TDA/HSP il y a trois mois. Je suis une femme de 50 ans. Je me suis sentie comme une étrangère toute ma vie. On m'a souvent dit que je ne devais faire que du "normal" et surtout pas de l'"adoption". Donc beaucoup de problèmes dans des écoles très fréquentées, des cercles de travail avec des emplois stressants et des délais. Maintenant, tout se met en place ! C'est pourquoi je suis satisfait du diagnostic !

  8. Je suis maintenant à PsyQ avec un groupe d'introduction. Dans ce groupe, tout ce qui concerne le TDAH est discuté. Avec moi, on a diagnostiqué un TDA. C'est une période déroutante car je fais maintenant très attention à mon comportement. Est-ce mon personnage (parce que je l'ai toujours) ou AJOUTER. C'est donc un peu déroutant. Devoir de cet après-midi (3ème réunion) : conséquences positives et négatives du TDAH/ADD. La liste des conséquences négatives est énorme. Des conséquences positives... ?????????? Rien. Je suis donc allé sur Google. C'est ainsi que je me suis retrouvé sur votre site, et j'ai immédiatement ressenti la positivité.
    Par exemple, je ne suis jamais en retard. En fait, un peu plus tôt. J'ai le sens de l'humour et beaucoup de résistance. Je suis créatif, mais j'ai l'impression que le TDA (insécurité et frustration) bloque cruellement ma créativité.
    C'est ma nouvelle.
    Salutations,
    Marianne

  9. Bonjour, j'aimerais tellement entrer en contact avec des personnes qui ont aussi un TDA/H/HSP. Juste pour discuter, avoir des choses amusantes à faire, échanger des expériences, qui sont sur la même longueur d'onde que moi, se soutenir mutuellement, s'entraider, des personnes dont je tire une énergie positive. Qui peut m'aider ? Salutations, Nina.

    1. J'ai reçu il y a quelques années un diagnostic de TDA, tout s'est mis en place, mais l'expérience de mon travail m'a beaucoup gêné. J'aimerais aussi avoir des contacts avec des personnes atteintes de TDA pour échanger des expériences négatives mais aussi très certainement positives.

    2. Salut, Nina,

      J'aimerais vous aider. Je suis sûr que vous obtiendrez de belles histoires de moi. Je n'ai découvert qu'après 33 ans que je suis atteint de TDAH. D'ailleurs, je suis maintenant dans une période très déprimante à cause de cela, que j'ai créé moi-même. Peut-être que je m'en remettrai pour vous contacter par ce biais et que vous pourrez m'aider aussi.
      Salutations Fer

    3. Hai je suis René j'ai ajouté que j'ai 43 ans et je le sais depuis un an car je n'ai pas pu concilier mon comportement avec mes pensées et je suis resté bloqué. J'aime aussi avoir plus de contacts avec des personnes qui partagent les mêmes idées (moi aussi, je me suis toujours senti différent sans pouvoir l'indiquer). L'année dernière, j'ai commencé à me comprendre beaucoup mieux. Je l'ai fait. Utiliser des médicaments à temps partiel pour une grande satisfaction mais aussi ne pas vouloir penser sans le TDA.

    4. Salut Nina, quel âge as-tu et d'où viens-tu ? Parce que c'est tellement pratique de pouvoir se rencontrer en direct pour échanger des expériences.

      Gr

      Allard

  10. Hé Jochem,

    J'ai moi-même un TDA et j'ai du mal à le supporter !
    Mais ce que je remarque :
    Donnez-moi une belle mission et je ne peux pas m'en empêcher ! Et je résous aussi les problèmes :-)
    Soyez vraiment quelqu'un qui aime rire et qui rit beaucoup !
    Oui ! Une personne souffrant d'un TDA ou d'un TDAH en bénéficie toujours ! :-D

    1. Haha, très reconnaissable. Je le sais. Parfois je suis totalement dans quelque chose et parfois je ne veux pas brûler en avant. C'est comme ça que ça va et vient :) Mais en effet, il y avait plein de beaux côtés à cela !