Activité cérébrale dans le TDA

Postes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Commentaires

  1. J'ai eu un tel qeeg avant même le diagnostic officiel, je savais juste que j'avais une addiction.
    Cela a également été démontré par la mesure de l'EEG, j'avais un cerveau add/adhd, je trouve cette mesure en fait beaucoup plus fiable que tous ces questionnaires et conversations, ok je réponds aux caractéristiques 100% mais si quelqu'un n'a pas cela, alors une telle mesure du cerveau est décisive, n'est-ce pas ?

  2. Je suis frappé par le fait que, malheureusement, on parle beaucoup, en général, des points négatifs de l'ADD.
    N'oubliez pas que l'ADD a aussi des points positifs !

    1. Salut, Frank,
      L'AD(H)D présente bien sûr de nombreux aspects positifs. Voir le site ici pour une liste des caractéristiques positives de l'ADD et ici pour 10 avantages du TDA et du TDAH :)
      Assurez-vous de lire cette histoire inspirante de John Loporto sur l'aigle comme métaphore pour les personnes atteintes de TDA et de TDAH.
      Dans le passé, j'ai écrit cet article sur l'AD(H)D dans l'entreprise où que j'aille, le côté positif du TDA et du TDAH.
      Assez de lecture pour un moment ? ;)
      Saluer Jochem

  3. Chère Miriam,

    Je suis moi aussi très curieux de savoir quel atelier vous avez suivi pour parvenir à ce résultat.

    Salutations Lia

  4. Mes réflexions sur le TDA, le diagnostic qui m'a été posé il y a quelques années, ont beaucoup changé ces dernières semaines... ADD a fait de ma vie un enfer dans une société où il n'y avait pas de place pour ce que je suis.
    Des attentes que je n'ai pas pu satisfaire avec aucune possibilité m'ont fait tomber à terre. Le diagnostic de TDA m'a donné une raison, et cela m'a aidé pendant un certain temps... Comprendre pourquoi je ne pouvais pas faire ce que d'autres, apparemment sans effort, pouvaient faire. Pourtant, les TDA sont restés ma faiblesse avec laquelle j'ai dû apprendre à vivre...
    Des médicaments et des conseils m'ont été proposés après le diagnostic, mais les conseils n'ont pas été donnés et, en tant que véritable personne souffrant de TDA, je n'ai pas cherché à les obtenir moi-même. Le processus de traitement et de médication m'a échappé, alors je remercie Dieu (je dis maintenant).
    Mon tournant :
    Il y a 3 semaines, j'ai fait un atelier où mon coeur, qui était fermé depuis si longtemps, s'est ouvert...
    Et il y a le grand changement dans la façon dont je regarde ADD en ce moment...
    En ouvrant mon cœur, mon cerveau TDA ne fonctionne plus tout seul, mais au service de mon cœur, je reçois des informations d'une manière complètement différente et je peux les transmettre.
    Après toutes ces années (42) de lutte, je comprends maintenant pourquoi j'ai besoin de ce cerveau et c'est ma plus grande force !

    J'espère qu'avec mon histoire, je pourrai inspirer les gens à cesser de s'adapter à vous, à vous laisser étourdir par les médicaments afin que vous puissiez participer à cette société et chercher votre propre vérité. Découvrez le pouvoir de votre cerveau en suivant votre cœur et défendez qui vous êtes vraiment parce que vous êtes exactement comme vous êtes censé être ! ?

    Miriam

    1. En outre, je voudrais dire que je ne suis pas contre les conseils ou les médicaments si c'est ce dont quelqu'un a besoin à un moment donné, car je sais mieux que quiconque combien cela peut être difficile, seulement ce n'était pas mon chemin à suivre.
      Ma pièce est plutôt destinée à inviter les gens à rechercher leur force (cardiaque) car, AJOUTER dans mon cas, je n'ai pas pour rien !

    2. Salut Miriam,

      N'oubliez pas que vous êtes bien plus qu'un simple diagnostic, cela ne dit que quelque chose sur les choses que vous trouvez difficiles ou pénibles. Vous êtes bien plus que votre diagnostic. Tu es une soeur, une fille, une... remplis-le.
      En fin de compte, le diagnostic ne dit pas grand-chose, il s'agit de savoir comment vous organisez votre vie de manière à ne pas avoir à vous préoccuper des choses que vous trouvez difficiles.
      J'ai le droit de parler, d'avoir des ASS et avec un segment d'ADD ;)

      Salutations Jeffrey (du week-end de fabrication de tambours)

      1. Hé Jeff ! Comme c'est cool que tu réagisses ici !
        Et je vous remercie de pouvoir maintenant expliquer mon message plus en détail ici... Parce qu'en ouvrant complètement mon coeur et en étant vraiment qui je suis, je n'ai plus aucun symptôme !
        Mon cerveau reçoit maintenant des informations par mon coeur... Et avec ces informations je peux aider les autres parce que je sens maintenant ce qui se passe au niveau de l'énergie et je peux traduire cela pour que les gens ne puissent pas l'utiliser... Cela donne à ma tête le travail pour lequel elle est destinée... Et avec cela les symptômes du TDA ont disparu ! Je suis maintenant au lieu d'être rêveuse, laxiste, toujours en retard, chaotique etc. présente, ponctuelle, décisive et organisée. Donc je n'ai pas appris à vivre avec cela mais ce diagnostic est littéralement ma force !

        Aimer Miriam

  5. Bonne journée, Jochem,

    Pour le néerlandais, je dois écrire une explication sur l'adhd. Pourrais-je utiliser votre texte comme source d'information ?

    Salutations chaleureuses Bram Mulders