brainwaves

Postes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Commentaires

  1. Il y a six mois, j'ai été orienté vers un organisme de recherche sur les TDA. Je me reconnais énormément dans les caractéristiques de l'ADD (ainsi que de l'HSP).
    Je trouve cependant frustrant que rien ne soit ressorti de ces recherches, car il y a trop peu d'indices provenant de l'enfance.
    Cela fait maintenant six mois qu'ils font des recherches de suivi et je ne sais encore rien.
    J'ai peur qu'il ne sorte plus parce qu'il est trop peu "démontrable" depuis l'enfance.
    J'ai 36 ans, quand j'étais jeune, on ne savait rien ou presque de ces choses et mes parents n'ont aucun élément de comparaison.
    La recherche telle qu'elle est menée consiste en de nombreuses questions et interviews : à mon avis, c'est une méthode subjective, si vous êtes tellement habitué à quelque chose ou si vous ne vous souvenez pas de ce que c'était.
    Pourquoi ne pas simplement mesurer vos ondes cérébrales et en tirer des informations ?
    Je pense que c'est beaucoup plus simple, plus rapide, plus fiable et plus objectif.

    1. Salut Luna,
      Malheureusement, le TDA et le TDAH ne peuvent pas être mesurés avec certitude dans le cerveau. C'est seulement que si vous mesurez un grand groupe de personnes atteintes de TDAH et un groupe sans TDAH, vous verrez des différences. Pour chaque individu, même le cerveau d'une personne sans TDAH peut ressembler à celui d'une personne diagnostiquée. L'AD(H)D ne peut aujourd'hui être démontré qu'au moyen de questionnaires. Cela inclut des conversations avec les parents sur l'enfance.
      Dites bonjour à Jochem.

  2. Salut Jochem. Un beau et clair morceau que vous avez écrit ! J'ai moi-même un TDA et un HSP et j'ai aussi deux enfants qui en ont un. En plus de cela, mon fils a eu beaucoup de craintes (GAS). Il y a quelques années, le Neurofeedback Dynamique a fait son apparition. J'ai commencé à le faire avec mes enfants et cela m'a beaucoup aidé ! Ma tête est calme, j'ai une meilleure vue d'ensemble, je peux faire beaucoup plus qu'avant, me concentrer beaucoup mieux, etc. Mes enfants en ont aussi beaucoup profité. Surtout mon fils, qui a complètement perdu ses craintes. J'ai commencé ma propre formation et j'ai mon propre cabinet depuis 3 ans maintenant ; http://www.optimaalbrein.nl Ce que vous dites sur votre formation en NF, j'imagine que vous ne l'avez pas assez remarqué, que les effets ne sont pas restés. J'ai constaté moi-même, mais aussi dans ma pratique, qu'une personne souffrant de troubles de l'hyperactivité avec déficit de l'attention a besoin de plus de formation que lorsqu'elle vient pour des raisons d'anxiété ou autres. Au moins 40-50. En outre, il serait intéressant d'essayer le neurofeedback dynamique, car cette forme de NF entraîne en même temps tout le spectre des fréquences (c'est-à-dire toutes les zones que vous avez si bien décrites ci-dessus). Vous y découvrirez des changements/améliorations dans toutes sortes de domaines, et pas seulement ceux pour lesquels vous venez. Par exemple, vous venez pour une meilleure concentration, mais les changements commencent d'abord par, par exemple, mieux dormir ou se sentir plus détendu. Ce n'est qu'après une formation continue que l'on voit que les problèmes plus profonds sont "abordés", comme la concentration, la vue d'ensemble, une meilleure concentration, la stabilité émotionnelle, etc. Vous êtes curieux de savoir quelle forme de neurofeedback vous avez pratiquée ? Non pas que ce ne serait pas bon, d'ailleurs ; mais si vous avez des plaintes et des craintes concernant le HSP ou d'autres choses que le AD(H)D, alors le neurofeedback dynamique est un outil qui peut peut-être vous apporter davantage l'effet désiré. Je pense toujours que votre site est très bon ! Vous avez toujours des conseils très utiles et tout ce que vous décrivez est très reconnaissable et utile si vous êtes ADD- et HSP-er :) Continuez à faire du bon travail !

  3. Cher Jochum
    Je me demandais, quelles sont vos propres expériences en matière de neurofeedback ?
    Bien à vous
    ps J'ai moi-même des problèmes de TDA et de neuroimmunité et je suis HSP mais maintenant ma nièce est diagnostiquée comme ayant un TDA et j'espère qu'ils l'aideront sans médicaments chimiques.

    1. Hé, Evy, j'ai essayé le neurofeedback deux fois. 1 x neurofeedback normal (10 séances) et 1 x état du cerveau (dont on ne se souvient pas exactement du nom), soit 20 séances. Pour moi, cela n'a pas été suffisant, mais cela peut aussi être dû au cvs/me (fatigue chronique) qui a perturbé tout mon système et mon cerveau.
      Le neurofeedback m'a rendu un peu plus calme dans la tête, mais ce n'est pas que cela m'ait vraiment fait me sentir mieux. Au bout d'un certain temps, le résultat a lui aussi disparu. Mais j'entends aussi des personnes qui en bénéficient. C'est donc vraiment une question par personne de savoir si ça va marcher ou pas, je pense, et comme je l'ai dit, le cvs/me a aussi eu beaucoup d'influence. Surtout, soyez très bien informés !
      Le meilleur avec vos choix.
      Dites bonjour à Jochem.

  4. Bonjour, quel sujet intéressant ! Je suis très intéressé par le fonctionnement du cerveau, je me demandais donc où vous avez obtenu ces informations, peut-être pourriez-vous m'envoyer les sources de la littérature ! Cela me rendra vraiment heureux ! J'aimerais savoir exactement comment les ondes cérébrales se forment dans le cerveau et j'aimerais donc étudier ce sujet un peu plus en profondeur.

    Merci d'avance et continuez à écrire des articles !

    Mme Laura

  5. Bonjour, je veux me cacher complètement derrière Jochem avec son opinion que tout n'est pas crédible sur Youtube ou d'autres médias. Votre neurologue peut vous donner plus d'informations dans ce domaine, car il doit être familiarisé avec les ondes gamma et leurs effets ou inconvénients. Il y a beaucoup d'activité dans cette partie inconnue du cerveau, mais quand vous demandez à l'homme, il peut aussi vous donner une réponse plus précise. Internet peut donner de fausses informations et des gens comme Jochem sont heureux de le souligner.

    Mvg Bertramus

  6. J'ai une question.
    J'avais des nerfs endommagés. Maintenant, j'ai fait à travers vous la régénération des nerfs tubulaires des battements binauraux isochroniques. Pas une fois, mais je pense même à trois fois en une journée. La nuit suivante, j'ai eu de fortes pulsations dans mon cerveau et des courants chauds dans mon corps. Le lendemain, j'ai eu de graves maux de tête. Maintenant, je le crois. Il y a eu un gonflement dans la zone endommagée. Aujourd'hui, quatre jours plus tard, je sens à nouveau des courants chauds dans mon abdomen. Je m'inquiète d'une éventuelle prolifération cellulaire. Cela peut-il arriver ?
    Veuillez me répondre rapidement.
    Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués,
    Marja

    1. Salut Marja, Binaural Beats n'a pas connaissance de telles plaintes. Je les écoute attentivement sur Youtube. Après tout, on ne sait jamais vraiment ce que l'on écoute. Tout le monde peut télécharger quelque chose, mais les plaintes que vous recevez sont très intenses et je ne les ai jamais entendues auparavant. Vous pouvez supposer que vous avez un gonflement dans la zone endommagée de votre cerveau, mais cela n'aide pas. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de consulter un médecin. Ils peuvent décider de faire un scanner de la tête, mais les symptômes peuvent disparaître d'eux-mêmes en quelques jours. Bonne chance, Marja ! Salutations Jochem.