Neuroplasticité

Postes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Commentaires

  1. Bel article. Cela résume exactement la façon dont je me suis "pensé" dans une spirale descendante pendant un certain nombre d'années. Je peux trouver beaucoup de choses sur la neuroplasticité sur Internet, et changer sa personnalité et ses pensées par de nouvelles pensées et expériences, en faisant de nouvelles connexions semble très logique. Mais lorsque je fais des recherches sur la PNL sur Internet, je lis qu'elle est généralement considérée comme une pseudo-science. Comment cela est-il possible ? Qu'entendez-vous exactement par PNL et comment pourrait-elle aider si c'est cette pseudo-science que je lis sur wikipedia ? Tout votre article à part la PNL semble tout à fait logique et je crois aussi fermement au pouvoir du changement (parce que je me suis sorti de cette légère dépression dernièrement avec de nouvelles expériences et pensées) mais comment puis-je utiliser une science qui est fausse ?

    1. Salut Peke, ce qu'il m'a apporté est incroyable. Avec la PNL, on peut vraiment surmonter beaucoup de choses. Ce n'est rien de flottant et sans les gens qui le font, ils utilisent la PNL tous les jours. Le cerveau est en plastique et se développe encore chaque jour. Même avec les personnes âgées. Il est dommage que dans le circuit régulier, aucune attention ne lui soit accordée, mais je peux être très clair à ce sujet. Dans cette industrie, il est totalement hors de propos que les gens puissent se soigner eux-mêmes. Les gens doivent gagner de l'argent grâce à des thérapies sans fin et, de préférence, en prenant le plus grand nombre possible de pilules. Mais la vraie guérison vient de l'intérieur de soi-même et c'est la base de beaucoup de choses dans votre cerveau. Cela ne veut pas dire que c'est psychologique et donc que c'est juste entre les oreilles. Ce sont des connexions neurologiques qui se maintiennent instantanément si on ne les brise pas. Mais, encore une fois, les personnes en bonne santé qui connaissent leur propre force ne font pas d'argent. Donc pas intéressant pour eux. C'est malheureusement comme ça.

      Mais la PNL est une programmation neuro-linguistique. Il n'y a rien d'effrayant ou de louche. Tous les gens l'utilisent inconsciemment tous les jours sans le savoir. C'est une qualité du cerveau qui lui permet de s'adapter en permanence à la vie. Mais chez de nombreuses personnes, le cerveau se développe dans un sens négatif. Elle est souvent inconsciente. Pour le cerveau, il importe peu qu'il se développe négativement ou positivement. Si elle est négative, vous pouvez être troublé tout au long de votre vie par toutes sortes de problèmes ennuyeux tels que les peurs, la morosité, la tension, le perfectionnisme, etc.

      Ce qui compte, c'est que vous ayez de bonnes nouvelles expériences. Cependant, vous n'avez pas besoin d'attendre qu'elles se produisent une fois dans votre vie. Dès que vous remarquez que votre cerveau entre à nouveau dans un schéma négatif, vous pouvez l'arrêter. Ce n'est pas la même chose que de le fuir en l'ignorant. Vous pouvez consciemment l'arrêter dans votre tête et visualiser immédiatement une belle situation dans laquelle vous êtes fort. Ou si vous faites court, vous pouvez l'arrêter et poursuivre vos activités. C'est le moins qu'on puisse dire. Il est incroyablement puissant et votre cerveau change en l'entraînant dans le cerveau que vous voulez avoir.

      D'ailleurs, c'est une chose que beaucoup de personnes qui réussissent font souvent inconsciemment sans même savoir que ce qu'elles font est de la PNL.

      Ce qui est formidable, c'est que les gens ont le choix pour eux-mêmes. Vous pouvez vraiment changer activement votre cerveau et vous sentir mieux que jamais. Mais cela ne sert à rien à la mafia pharmaceutique.

      Saluer Jochem

  2. Hé Jochem,

    Quel beau morceau ! J'aimerais que tous ceux qui ont l'AD(H)D réalisent que l'on peut être maître de ses propres pensées. Trop de AD(H)D'ers que je connais se sont résignés aux inconvénients et aux limites du trouble et pensent que cela ne changera jamais et c'est vraiment dommage ! J'ai également commencé à travailler avec la PNL et cela a beaucoup changé pour moi de manière positive. Je peux le recommander à tout le monde.

    Continuez à faire du bon travail :)

  3. Bonjour, Jochem,

    Je tiens à vous remercier pour la réalisation de ce site. Je vois un site très clair et beaucoup plus complet que ce que j'ai pu trouver jusqu'à présent. Encore une fois, je vous remercie pour toutes les informations recueillies et clairement expliquées. Je remarque par moi-même combien il me faut toujours faire d'efforts pour collecter des informations sur un certain sujet et je suis toujours très déçu par le fait que la plupart des sites savent comment décrire les choses de manière si concise qu'on ne sait en fait presque rien encore. Et d'une certaine manière, je me perds toujours sur Internet. Ou bien je me retrouve sur un tout autre sujet et j'oublie ce que je faisais. Et de cette façon, je dépasse très souvent mon objectif ultime. Dans cette mer d'informations, je perds mon attention pour quelque chose et je m'enlise dans des absurdités. Loin du temps précieux. Cela convient-il vraiment à l'ADD ? Je soupçonne que j'ai moi-même un TDA. Ou est-ce que je suis en train d'ADD en ce moment parce que je ne peux pas encore le gérer ? C'est ce que l'on ressent maintenant. J'ai beaucoup de mal à séparer les questions principales des questions secondaires. Je commence quelque chose de plein d'enthousiasme et puis quelque chose me dépasse très vite. Je parle déjà de nettoyer ma maison. Souvent, en passant l'aspirateur, je tombe sur tellement d'autres choses qu'en même temps, j'essaie de tout épousseter parfaitement, avec un chiffon humide ici et là, je passe les toilettes et je commence à les polir pour découvrir que j'ai besoin d'un chiffon sec, etc. et puis le désordre dans le garde-manger me dérange soudain et je pense que je ferais mieux de commencer à réorganiser les étagères et puis à la fin, je n'ai plus le temps et je n'ai rien fini. Même après cette période, je ne suis même pas capable de ramener tout le matériel là où je l'avais. Je suis alors vraiment (très) fatigué de moi-même. C'est comme ça depuis toujours et il y a des moments où je sais comment mieux organiser les choses pour que ça se passe même parfois sans problème, mais la plupart du temps je suis en retard sur les faits. Venir trop tard pour quoi que ce soit est également si reconnaissable. Je suis aussi très souvent en retard. De plus, je suis hypersensible et dans un mariage loin d'être parfait avec deux adolescents, mes émotions vont de chaudes à elle. J'ai l'impression de passer constamment d'une émotion à l'autre. J'étais et je suis toujours accro à la dépendance. Heureusement, pas pour tout mais pour beaucoup de choses et cela m'a causé beaucoup de malheur dans ma vie. Il est même possible d'être dépendant d'un mauvais homme. J'avais l'habitude de choisir les mauvais petits amis. Souvent des garçons avec des problèmes. Avec mon mari aussi, j'ai un mauvais passé derrière moi. Je souffre également du blues de l'hiver par défaut chaque année. Et ces périodes peuvent être longues et intenses avec des périodes de léthargie totale pour moi. Même pas l'énergie ou le désir de faire quoi que ce soit. Voir les jours que je vis et que j'existe comme une punition durable et souhaiter qu'elle prenne fin. Dans les périodes où le temps s'améliore, je ne peux plus imaginer ces pensées sérieusement, mais pendant l'hiver, elles sont très emphatiques et elles ne seront presque pas dissipées. Je suis une vraie personne sociable qui se sent normalement le mieux entre les gens. C'était aussi ce qu'il y avait de plus agréable dans mes périodes d'école et de travail. Je ne travaille plus depuis près de 20 ans maintenant et je vis aussi dans un village tranquille et même cela consomme de l'énergie. En tout cas, le silence et la solitude ne me font aucun bien. Mais il y a aussi des périodes comme l'été où je me sens très heureux de la maison et de l'endroit. Mais il y a toujours quelque chose à discuter derrière la maison car il y a beaucoup de propriétaires de chiens qui se promènent et nous avons aussi un chien. J'ai donc mes contacts sociaux.
    Maintenant, je dois d'abord revoir toutes les pages et tous les liens à loisir en lisant au lieu de choisir des fragments que j'ai remarqués. D'où mes remerciements à vous, Jochem. J'ai l'impression de ne pas avoir, je ne sais pas combien de temps, passé à chercher des informations. Vous avez beaucoup cherché et décrit de manière très claire et complète. Au fait, je dois encore obtenir la confirmation d'un psychologue que je suis bien une personne souffrant de TDA. Mais je pense qu'il n'y a pas d'autre solution.

    1. Cher Aly. Je pense que ça craint d'être partout. Mais cela indique aussi que vous êtes intelligent. Mais ne vous impliquez pas non plus dans les choses matérielles. Blâmez vos partenaires, oui, parce que ce sont les utilisateurs. Mais vous étiez en avance sur le jeu. Vous n'êtes pas bon et vous blâmez des gens qui ne le méritent pas.

  4. Cher jochem

    Très intéressant, je suis devenu membre de ce site pour mon fils et j'y trouve beaucoup de conseils et d'informations pour lui et pour moi. Super !

  5. Superbe collection sur la façon dont vous pouvez changer votre propre comportement... mes mots ne suffisent pas pour décrire comment les choses se mettent en place maintenant de tout ce que je ressens, sais et fais dans ma vie (maintenant 50 ans).

    Il est très logique que cette plasticité de l'inconscient et l'outil approprié qu'est la PNL soient mis à profit.
    Tout cela s'assemble comme des pièces d'assemblage. Qui a écrit cela ?