Fête de la reconnaissance des ADD et HSP

Postes similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Yo Carolien !
    Mieux vaut tard que jamais, il faut vraiment que je réagisse.
    C'est au cours d'un cours sur le TDAH/ADD au GGZ que le médecin a fini par prendre ses médicaments. Peut-être que mon ménage à la sérotonine ne serait pas en ordre, alors.. : Citalopram ! Même à très faible dose, j'ai agi comme un RAKET ! En tant que fondamentaliste bourguignon, j'ai pu apprécier cela, jusqu'à ce qu'après environ 6 semaines, le vent tourne complètement et que le plaisir se transforme en un cauchemar hystérique.
    - "Gut, peut-être vos niveaux de dopamine alors."
    OK...Wellbutrin 150 mg. de Glaxo Smith Kline. Carolien, j'ai failli ne pas y croire moi-même, mais après environ 4 semaines, non seulement les éternels fratricides suicidaires sont entièrement contrôlables (ce qui est assez important !), mais je ne ressens presque aucun effet secondaire. Vous reconnaissez les graves pensées de malheur lorsqu'elles apparaissent, et presque mécaniquement vous chassez la misère de votre tête et de votre cœur. C'est presque effrayant de voir à quel point cela fonctionne bien et rapidement avec une personne faible et indisciplinée comme moi.
    L'un n'est pas l'autre, chacun réagit différemment à n'importe quel médicament. Il fallait quand même que je vous le dise. Oh oui, je fais de la méditation zen depuis quelques mois maintenant (la pleine conscience est au moins aussi cool) et on peut voir dans les lignes fines une vie émotionnelle un peu plus calme. Et c'est si détendu et facile : VOS nombreuses minutes de paix et de tranquillité et cela fait vraiment de moi une personne plus fine et plus sage.
    Vivez bien !
    Guus.